Accueil » Actualité » Tunisie- bombardements aériens en Libye : Des milliers de terroristes pourraient passer en territoire tunisien

Tunisie- bombardements aériens en Libye : Des milliers de terroristes pourraient passer en territoire tunisien

Le journal américain « The New York Times » a récemment rapporté des informations selon lesquelles le Pentagone aurait déjà identifié plusieurs dizaines de cibles potentielles pour des frappes en territoire libyen juste après l’opération sécuritaire réussie menée par les forces de l’armée et de la sécurité à Ben Guerdane.

Partant par cette annonce, une source sécuritaire bien informée a mis en garde , ce lundi 17 mars 2016, dans une interview accordée au quotidien algérien « El khabar » contre les bombardements aériens qui seront menés par les Etats-Unis à Syrte, car l’organisation terroriste Daech pourrait mener une attaque de grande ampleur en Tunisie, et ce en réaction à ces frappes.

9 mille Tunisiens empêchés de joindre la Syrie

La même source qui a préféré garder l’anonymat a, en outre, affirmé que des milliers de terroristes vont sans doute fuir le territoire libyen dont 70% sont de nationalité tunisienne.

Et d’ajouter que les dizaines de terroristes qui avaient perpétré l’attaque de Ben Guerdane, sont les mêmes personnes qui avaient fui les bombardements aériens sur la ville de Sabratha.

Elle a précisé que le nombre de terroristes qui ont été abattus par les forces spéciales américaines n’est pas connu jusqu’à présent et que plusieurs d’entre eux ont échappé miraculeusement à la mort.

Toujours selon la même source, les autorités tunisiennes ont empêché 9 mille de leurs ressortissants de rejoindre le mouvement Daech en Syrie ajoutant que ces individus sont des cellules terroristes dormantes qui cherchaient des occasions propices afin d’attaquer la Tunisie.

Le vendredi 19 février 2016, à l’aube, les Etats-Unis avaient mené un raid aérien en Libye. Une quarantaine de personnes ont été tuées, dont une majorité de jihadistes tunisiens. C’est un camp de l’organisation Etat islamique, près de la ville de Sabratha, à 70 km de Tripoli, qui était ciblé.

On rappelle également que le lundi 7 mars 2016, à cinq heures du matin, de violents échanges de tirs ont eu lieu entre les forces de l’armée et un groupe de terroristes à Ben Guerdane.

Le ministère de l’Intérieur et de la Défense avaient annoncé dans un communiqué rendu public, jeudi 10 mars 2016, que les unités sécuritaire et militaire ont abattu 50 terroristes et en ont arrêté 8 autres.

africamanager

x

Check Also

Les missiles US menacent les Russes en Syrie

La Russie a mis en ...

Afrin: exode massive de civils syriens

Les dirigeants des milices kurdes ...