Accueil » Actualité » Relations entre Ankara et Moscou sapées : Erdogan déplore

Relations entre Ankara et Moscou sapées : Erdogan déplore

Le président turc dont le pays a subi des pertes colossales à la suite des sanctions économiques imposées par la Russie a déploré l’aggravation de la tension dans les relations entre Ankara et Moscou.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a souhaité mercredi la normalisation des relations entre la Turquie et la Russie avant de poursuivre : « Nous ne sommes pas l’ennemi de la nation russe, car la Turquie accueille chaque année 4 millions de touristes russes ».

Le volume, a-t-il indiqué, des échanges commerciaux entre les deux pays s’estime à 35 milliards de dollars et ce chiffre devrait s’élever à 100 milliards de dollars, mais malheureusement la Russie a perdu un ami comme la Turquie à cause de deux pilotes.

Erdogan a répété les allégations sur une violation de l’espace aérien turc par le bombardier russe SU-24 avant de prétendre: « Malgré les avertissements lancés par la Turquie ces cas de violation de l’espace aérien du territoire turc ont eu lieu à plusieurs reprises ».

La tension entre Moscou et Ankara a commencé suite à l’attaque du chasseur F-16 turc contre un bombardier russe Su-24 dans l’espace aérien syrien le 24 novembre. Un missile tiré par le F-16 a abattu l’avion russe engagé dans l’opération antiterroriste en Syrie et a provoqué la mort d’un pilote. Après cet incident, la Russie a adopté des sanctions économiques envers la Turquie touchant les secteurs touristiques, commerciaux et en matière de formation.

 




x

Check Also

Trump et ce qu’a révélé les troubles en Iran

Le magazine américain Foreign Policy ...

ArabicDutchEnglishFrenchGermanRussian