Accueil » Actualité » Raid américain en Libye: le bilan s’alourdit à 63 morts tous des Tunisiens et le Pentagone confirme

Raid américain en Libye: le bilan s’alourdit à 63 morts tous des Tunisiens et le Pentagone confirme

Le bilan du raid américain qui a ciblé vendredi à l’aube un camp d’entrainement de Daech (Etat islamique) à Sabratha s’est alourdit pour atteindre 63 morts tous des Tunisiens dont une femme à part un vieillard de jordanienne qui portait une croix, a déclaré à Tunisenumérique par téléphone le directeur du Département des médias au ministère libyen de l’information à Tripoli, Jelal Zoubeia.

Il a ajouté que les autorités locales ont arrêté cinq individus qui ont affirmé être tous des partisans d’organisation extrémistes Daech et Ansar Asharia et qu’ils ne se connaissaient pas entre eux. Le responsable libyen a précisé que , selon les aveux des personnes arrêtées, la maison située à 20 km en dehors de la ville servaient de lieu de refuge pour ceux qui craignaient d’être arrêté par les autorités libyennes.

Confirmation du Pentagone

Par ailleurs, le Pentagone américain a indiqué dans un communiqué confirmant le raid aérien que » l’armée américaine a mené une attaque aérienne en Libye visant un camp d’entraînement Daech près de Sabratha , ajoutant que Noureddine Chouchane, alias « Sabir, » un ressortissant tunisien qui était un facilitateur principal Daech en Libye est associé au camp d’entraînement visé par les raids.

Le communiqué rappelle qu’en mai 2015, les autorités tunisiennes avaient désigné Chouchane comme un suspect dans l’attaque meurtrière le 18 mars contre le Musée du Bardo à Tunis, l’accusant d’avoir facilité aussi le mouvement de combattants étrangers potentiels de la Tunisie à la Libye et vers d’autres pays.

La destruction du camp et l’élimination de Chouchane permettra de mettre hors d’état de nuire d’un élément expérimenté et devrait avoir un impact immédiat sur la capacité de Daech à faciliter ses activités en Libye, y compris le recrutement de nouveaux membres ainsi que l’établissement des bases en Libye, et planifier des attaques externes contre les intérêts américains dans la région, a indiqué le Pentagone.

« Nous évaluons les résultats de l’opération et nous fournirons des informations supplémentaires et, le cas échéant », a ajouté le communiqué soulignant que « cette attaque démontre que nous traqueront Daech chaque fois qu’il est nécessaire, en utilisant tous les outils à notre disposition ».

le communiqué du pentagone américain

http://www.defense.gov/News/News-Releases/News-Release-View/Article/658458/statement-from-pentagon-press-secretary-peter-cook-on-libya-airstrike

 

 

x

Check Also

Les missiles US menacent les Russes en Syrie

La Russie a mis en ...

La Russie accroît ses réserves en or

Le président russe a ordonné ...