Accueil » Actualité » Iran: les organes exécutifs, entièrement, disposés à organiser les élections du 26 février

Iran: les organes exécutifs, entièrement, disposés à organiser les élections du 26 février

Les campagnes électorales des candidats aux législatives et aux élections de l’Assemblée des experts ont pris fin, ce jeudi, à 8 h, heure de Téhéran. Et les Iraniens se rendront aux urnes, demain, vendredi 26 février, pour glisser leurs bulletins, dans les urnes et élire leurs représentants.

Les Iraniens vont élire, demain, les 290 députés de l’Assemblée islamique et les 88 représentants de l’Assemblée des experts du Leadership.

Le ministre iranien de l’Intérieur, Abdel-Reza Rahmani Fazli, a fait état de la disposition totale des organes exéuctifs, pour l’organisation du double scrutin de vendredi.

En soulignant que les élections constituaient une étape importante, dans la démonstration de la souveraineté nationale et de la volonté de la nation iranienne de bâtir l’Iran, le ministre de l’Intérieur a ajouté que 52.000 bureaux de vote et 120.000 urnes étaient préparés, et qu’un million de personnes, mobilisées, pour la prise de vote de vendredi.

Rahmani Fazli a, par ailleurs, réitéré la vigilance de la nation iranienne, face aux complots des étrangers, dont la Grande-Bretagne. “Il ne faut pas faire de démarcations entre le fait d’être pro-gouvernemental et anti-gouvernemental, pour les élections. Il faut veiller à la mise sur pied d’un parlement, qui agit dans l’intérêt de la nation iranienne”, a-t-il ajouté.

Quelque 55 millions d’Iraniens ont les conditions requises, pour participer aux dixièmes législatives et au cinquième mandat des élections de l’Assemblée des experts.

207 circonscriptions principales et 900 secondaires sont prévues, pour les législatives de demain, vendredi.

De même, 31 circonscriptions principales et 1.035 secondaires sont réservées aux élections de l’Assemblée des experts du Leadership.

473 journalistes de 29 médias du monde sont arrivés, en Iran, pour couvrir ces élections.

S’exprimant, ce mercredi, lors de la réunion du Conseil des ministres, le Président Hassan Rohani a appelé les différentes couches de la société à se présenter, massivement, aux urnes, le 26 février, lors des élections législatives et de l’Assemblée des experts. “Cette particpation renforcera la démocratie, la puissance nationale et le capital social du pays, et démontrera la cohésion et l’éthique islalmique”, a-t-il fait valoir.

Le Président Rohani a affirmé que la nation iranienne sortira victorieuse de cette nouvelle épreuve, à l’instar des années précédentes, et dans le sillage de ses glorieuses victoires.

Pour le président iranien, la participation populaire aux élections est une démonstration de la souveraineté nationale et de l’indépendance du pays. “L’Ordre islamique s’appuie sur la vox populi, et, dans ces conditions, plus la présence du peuple aux urnes sera enthousiaste, plus le peuple fera preuve de sa détermination à décider de son sort”, a-t-il ajouté.

Par ailleurs, les grandes sources d’imitation religieuse, comme Nasser Makarem Shirazi, Hossein Nouri Hamadani, Jaafar Sobhani, Abdollah Javadi Amoli et Mohammad-Ali Alaoui Gorgani, ont appelé, dans des communiqués séparés, les Iraniens, à partciper, massivement, aux élections, et à s’apprêter à créer une nouvelle épopée.

 

x

Check Also

Maroc: Jerada s’embrase encore

Un grand nombre de citoyens ...

Pyeongchang: le coup raté de Washington

Des responsables nord-coréens ont annulé ...