Accueil » Actualité » L’Irak met en garde la Turquie

L’Irak met en garde la Turquie

Les réactions se poursuivent, côté irakien, à la poursuite de la présence des forces turques, dans ce pays.

A ce propos, le Ministre irakien des Affaires étrangères a menacé la Turquie de recours à l’option militaire. Dans une interview avec la chaîne libanaise Al-Mayadeen, le Ministre irakien des Affaires étrangères Ibrahim Al-Jaafari a implicitement averti que si la Turquie ne retirait pas ses forces du territoire irakien, Bagdad utiliserait diverses options dont l’option militaire. « La violation permanente de la souveraineté irakienne par la Turquie est comme quoi on a reconnu une légitimité à la présence des troupes turques en territoire irakien », a affirmé Ibrahim Jaafari, ajoutant que le retrait complet des militaires turcs de l’Irak sera dans l’intérêt des deux pays. En allusion à la condamnation, par la Ligue arabe et le conseil de sécurité de l’ONU, de la présence des forces turques en Irak, le Ministre des Affaires étrangères irakien a ajouté que son pays continuerait à condamner cette mesure illégitime et à défendre ses droits indéniables, pour écarter ainsi la violation de sa souveraineté. La Turquie, à son tour, cherche à justifier la présence de ses forces militaires dans le Nord irakien sous couvert de la lutte contre le groupe terroriste Daech.

 




x

Check Also

La nouvelle chef de la CIA accusée de torture

Dans la foulée des spéculations ...

ArabicDutchEnglishFrenchGermanRussian