Accueil » Actualité » Irak : Daech dynamite l’hôpital central de Ramadi

Irak : Daech dynamite l’hôpital central de Ramadi

-- Temps de lecture: < 1 minute --

En Irak, des sources sécuritaires annoncent que les terroristes de l’organisation Daech ont détruit une partie de l’hôpital central de Ramadi, Chef-lieu de la province d’Al-Anbar, dans l’Ouest du pays.

Tandis que les forces de l’armée et des forces de sécurité irakiennes libéraient les différents quartiers de la ville de Ramadi, les terroristes de Daech ont dynamité une partie de l’hôpital central de la ville, ont annoncé, mardi, les sources de sécurité.

L’armée irakienne a annoncé, le 28 décembre 2015, la libération de la ville de Ramadi.

L’armée irakienne a fait part de la poursuite des opérations de la ville de Ramadi, Chef-lieu de la province d’Al-Anbar, dans l’Ouest de ce pays.

Epaulée par les forces populaires, l’armée irakienne a nettoyé les quartiers de Jomhouriya, le pont Boufaraj et l’hôpital principal de Ramadi, au centre de cette ville, de la présence des terroristes de Daech, écrit le site d’information irakien, Al-Maalomah. Nombre de terroristes de Daech ont été tués, au cours de cette opération. De même, l’équipe spéciale des artificiers de l’armée irakienne a désamorcé des pièges explosifs et des bombes, dans 26 maisons d’habitation de cette région. Samedi, l’armée irakienne a annoncé que les terroristes, encerclés à Ramadi, ont perpétré plusieurs attaques à l’explosif, à Ramadi, ajoutant que ces attaques n’ont fait aucune perte en vie humaine.

 

newsletter

Abonnez-vous à notre Newsletter

0



Laisser un commentaire

x

Check Also

Trump et ce qu’a révélé les troubles en Iran

-- Temps de lecture: < 1 minute -- Le magazine américain Foreign Policy ...

ArabicDutchEnglishFrenchGermanRussian