Accueil » Actualité » Contrebande pétrolière: Washington défend Ankara et Daech

Contrebande pétrolière: Washington défend Ankara et Daech

-- Temps de lecture: < 1 minute --

La quantité de pétrole introduite en contrebande vers la Turquie, depuis des zones contrôlées par le groupe Etat islamique, en Syrie, est, économiquement, insignifiante,

a estimé Washington, vendredi, après des accusations de la Russie, affirmant qu’Ankara profite de ce commerce illégal. Des responsables américains ont expliqué que la campagne de bombardements aériens a, considérablement, endommagé les infrastructure pétrolières des Jihadistes, qui contrôlent de larges pans de territoires, en Syrie et en Irak. Le pétrole extrait et exploité par l’EI, ajoutent-ils, est, de toute façon, largement absorbé, en Syrie. Les recettes pétrolières de l’organisation terroriste sont estimés à des milliards de dollars, argent qui lui sert à poursuivre ses actes terroristes, en Syrie, en Irak, et, désormais, en Europe.

 

newsletter

Abonnez-vous à notre Newsletter

0



Laisser un commentaire

x

Check Also

Budget record pour l’armée américaine : Washington se « prépare vraiment à la guerre »

-- Temps de lecture: < 1 minute -- Pour l’analyste en sécurité Charles ...

ArabicDutchEnglishFrenchGermanRussian