Accueil » Actualité » Blocus de la Crimée: quand la Turquie s’en mêle

Blocus de la Crimée: quand la Turquie s’en mêle

-- Temps de lecture: 1 minute --

Alors que la tension monte entre Moscou et Ankara, le gouvernement turc en connivence avec l’Ukraine va renforcer les cellules de l’opposition en Crimée.

La Turquie fournira du matériel militaire au bataillon de Tatars de Crimée formé en Ukraine dans le but de “protéger les frontières de la Crimée”.

Le ministère turc de la Défense va fournir une aide au bataillon de volontaires créé en Ukraine qui inclut des représentants des Tatars de Crimée, a déclaré l’un des organisateurs du blocus de Crimée, Lenour Islamov.

Dans une interview, il explique que la majeure partie du financement est pour le moment assurée par les volontaires, Ankara assurant, pour sa part, le ravitaillement de l’unité. Elle doit lui fournir prochainement des vêtements et des chaussures.

Le bataillon comprendra 560 personnes, selon M. Islamov. Il aura pour missions de “protéger la frontière criméenne au sein même du territoire de la Crimée”, mais aussi de “frapper dans les endroits que seuls ses membres connaissent”.

Lenour Islamov, accusé par contumace de sabotage par la justice russe, a déclaré qu’il était nécessaire de continuer le blocus énergétique de la Crimée et d’élargir son blocus alimentaire.

Le gouvernement russe a déjà mis en garde la Turquie contre les conséquences de ses ingérences dans les affaires de Crimée et sa coopération avec l’Ukraine contre cette région.

 

Évaluer cet article

x

Check Also

Afrin: exode massive de civils syriens

-- Temps de lecture: 1 minute -- Les dirigeants des milices kurdes ...

La Russie accroît ses réserves en or

-- Temps de lecture: 2 minutes -- Le président russe a ordonné ...

ArabicDutchEnglishFrenchGermanRussian
error: © Copyright Cybercomnet, All Rights Reserved. !!