Accueil » Actualité » Les dernières évolutions en Syrie

Les dernières évolutions en Syrie

L’armée syrienne a infligé de lourds dégâts aux terroristes takfiris dans la région de Deir al-Zour.
Selon les sources sur terrain de combat, les opérations de l’armée syrienne contre le groupe terroriste takfiri de Daesh se poursuivent à Deir al-Zour. Selon ces sources, une unité de l’armée syrienne s’est affrontée avec un groupe de terroriste qui avait visé une usine de céramique dans un village à l’est de Deir al-Zour. Trois terroristes ont été tués dans cette embuscade et d’autres se sont enfuis.
De même une unité de l’armée syrienne a détruit aujourd’hui plusieurs véhicules appartenant aux terroristes de Daesh aux alentours de l’aéroport militaire de Deir al-Zour.
Toujours selon ces mêmes sources, les forces de l’armée ont infligé des défaites successives et lourdes pertes aux Takfiris de Daesh positionnés dans le quartier al-Cheikh Yassin à l’est de Deir al-Zour.
Par ailleurs, les forces aériennes russes ont frappé 60 positions du groupe terroriste Daech et du Front Al-Nosra en Syrie ces dernières 24 heures, rapporte le ministère russe de la Défense.
« Les avions russes ont réalisé 55 sorties depuis la base syrienne de Hmeimim et porté des frappes sur 60 positions de Daech et du Front Al-Nosra dans 6 provinces de Syrie », a annoncé mardi le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Konachenkov.
« Après avoir effectué les frappes aériennes, les avions russes sont rentrés à la base », a-t-il ajouté. Les sorties militaires ont été effectuées par des avions Su-24M, Su-25SM, Su-34 dans les provinces de Hama, Lattaquié, Damas, Idlib, Alep et Deir ez-Zor.
19 quartiers généraux des terroristes ont été détruits ainsi que deux dépôts, une usine de munitions de combat, 30 positions d’engins, neuf fortifications, situées dans les galeries souterraines dans la province de Hama. Hier, l’aviation russe a effectué 39 vols et lancé 60 frappes contre 51 sites terroristes dans plusieurs provinces syriennes. Les Russes ont également finalisé un accord avec l’armée américaine pour éviter tout incident avec ses avions de chasse qui visent le groupe terroriste Daech.
Lundi, le vice-ministre iranien des affaires étrangères a déclaré que Téhéran et Moscou avaient des points de vue similaires au sujet de la Syrie. M. Hossein Amir-Abdollahian, vice-ministre iranien des Affaires étrangères, chargé du département arabo-africain, a déclaré qu’il y a des indices qui montrent que les Etats-Unis et les pays de l’Union européenne, dont la Grande-Bretagne, sont en train de rectifier leur position pour mieux s’adapter aux réalités du terrain en Syrie.
A son arrivé, lundi soir à Londres, M. Hossein Amir-Abdollahian a déclaré au journaliste de l’IRNA : « La Russie et l’Iran ont des points de vue très proches envers les évolutions de la région, notamment en ce qui concerne les événements de la Syrie. Téhéran et Moscou accordent une grande importance à la lutte contre le terrorisme et le règlement de la crise en Syrie via un processus politique », a-t-il déclaré. Au sujet de son voyage à Londres, le vice-ministre iranien des Affaires étrangères a ajouté que le ministère britannique des Affaires étrangères a décidé de consulter la partie iranienne à propos du terrorisme et l’extrémisme dans la région, la crise des réfugiés et les aides humanitaires aux populations civiles dans les pays victimes de graves crises internes dont la Syrie, l’Irak et le Yémen. Le vice-ministre iranien des Affaires étrangères est arrivé lundi soir à Londres pour s’entretenir avec les diplomates britanniques.

 




x

Check Also

Europol met en garde contre le retour des daechistes

Dans un entretien avec l’Associated ...

ArabicDutchEnglishFrenchGermanRussian