Accueil » Actualité » La décision des Etats-Unis d’envoyer des militaires sur le sol syrien constitue une agression

La décision des Etats-Unis d’envoyer des militaires sur le sol syrien constitue une agression

Un parlementaire syrien a qualifié la décision des Etats-Unis d’envoyer des militaires sur le sol syrien dans l’autorisation du gouvernement de ce pays d’acte interventionnistes et d’agression.
« Alors le déploiement de ces forces en Syrie n’aura aucun impact sur la situation Washington entend par cette décision feindre qu’il est présent en Syrie, a affirmé Charif Chahada, Parlementaire syrien, cité par Associated Press, depuis Damas.
« Quel est l’objectif des Etats-Unis en envoyant en Syrie entre 30 et 50 conseillers militaires alors que 5 ans se sont écoulés », s’est-il interrogé en allusion au déclenchement en mars 2011 de la crise syrienne.
Les autorités américaines ont annoncé vendredi qu’elles avaient l’intention d’envoyer en Syrie 50 forces spéciales pour aider à la lutte contre Daech.
Les opérations aériennes menées depuis septembre 2014 par la coalition américaine contre les positions du groupe terroriste Daech n’ont pas aidé à la diminution du nombre des daechistes.
Cette coalition prétend avoir tué lors de ses raids aériens des terroristes. Cela intervient un mois le lancement par la Russie des opérations aériennes contre les groupes terroristes et ce avec l’autorisation du gouvernement syrien et la coopération de l’armée syrienne. « L’envoi de force terrestres américaines sur le sol de la Syrie et sans l’autorisation de ce pays est considéré comme une acte interventionniste et une agression », a affirmé à l’Associated Press Chahada lors d’un entretien téléphonique.
Est-ce que Washington autorise l’entrée des forces terrestres russes sur le sol américain sans l’autorisation de l’administration de ce pays ? s’est-il interrogé. « A mon avis la réponse est négative », a-t-il répondu.
Les forces spéciales américaines avaient auparavant mené des opérations sur le sol de la Syrie sans les coordinations avec le gouvernement de ce pays. On s’attend à ce que ces attaques unilatérales interviennent encore une autre fois dans l’avenir.

 




x

Check Also

Afghanistan: Trump veut gagner la guerre

Le président américain a déclaré ...

ArabicDutchEnglishFrenchGermanRussian