Accueil » Actualité » Yémen: pétition appelant Ryad à annexer Hadramout

Yémen: pétition appelant Ryad à annexer Hadramout

Les provinces yéménites de Mareb, Jawf et Hadramout, détiennent une des plus importantes réserves pétrolières dans la région. Selon des études menées par des compagnies d’exploration pétrolière, la quantité du pétrole présente au Yémen dépasse celle de tous les pays du Golfe.

Ceci explique les tentatives saoudiennes, menées depuis près de trois décennies, pour entraver le développement de l’économie de son voisin. Ryad interdit, jusqu’à présent, à ce pays le plus pauvre de la péninsule arabe de profiter de ses réserves pétrolières.

Un ancien dirigeant yéménite raconte au quotidien AlAkhbar, comment la compagnie de pétrole italienne Agip s’est résignée aux pressions saoudiennes. Après avoir annoncé en 1982 la découverte de champs pétroliers prometteurs à Hadramout (Est), la compagnie italienne a rapidement suspendu ses travaux au Yémen.

Wikileaks : creusement d’un canal maritime via Hadramout

Les documents récemment publiés par le site Wikileaks révèlent qu’un haut comité saoudien a été formé par le prince Sultan ben Abdel Aziz, chargé du dossier yéménite.

Ce comité a pour but d’œuvrer à creuser un canal maritime de l’Arabie vers la mer Arabe via la province de Hadramout, afin de débarrasser Ryad de la dépendance au détroit d’Hermouz et au point de passage maritime de bab al- Mandeb.

Mais ces documents n’ont pas précisé les raisons qui ont jusqu’à présent empêché la réalisation de ce projet.

Hadramout a été remis à Al-Qaïda

Notons que depuis le début de l’agression saoudienne contre le Yémen (26 mars), Ryad a pavé la voie aux takfiristes d’Al-Qaïda de prendre, sans combat, le contrôle de Hadramout.

Certains yéménites ont même estimé que le président démissionnaire réfugié en Arabie, a remis le contrôle de cette ville à Al-Qaïda, en collaboration avec des parties salafistes du parti Al-Islah.

De plus, la coalition saoudienne n’a pas mené des raids meurtriers contre les miliciens de cette organisation takfiriste déployés à Hadramout.

Pétition appelant Ryad à annexer Hadramout

Il y a deux semaines, des hommes d’affaires et des commerçants yéménites originaires de Hadramout, résidants à Jeddah (Arabie), ont signé une pétition appelant le roi Salmane à annexer Hadramout à l’Arabie.

Celle-ci a, dans ce contexte, octroyé la nationalité saoudienne à un grand nombre des tribus issus de cette province.

Des dirigeants pro-saoudiens appellent à récompenser l’Arabie

D’ailleurs, certains politiciens yéménites, proches de l’Arabie, à l’instar du dirigeant sudiste Haidar Abou Bakr Attas et Abdul Rahmane Jafri et autres, prônent l’offre d’une récompense à l’Arabie, vu qu’ « elle a soutenu la légitimité yéménite ».

Selon eux, cette récompense consiste à renoncer au pouvoir à Hadramout en faveur de l’Arabie.

Ils évoquent les gains économiques tirés par les Yéménites en cas du creusement du canal saoudien passant par Hadramout.

x

Check Also

Guerre au Yémen: nouvelles pertes saoudiennes

Des sources yéménites ont annoncé ...

La France complice d’un crime de masse au Yémen

Dans l’indifférence générale, le pays ...