Accueil » Actualité » La NSA autorisée à espionner

La NSA autorisée à espionner

L’Agence nationale de sécurité (NSA) a reçu le feu vert de la Cour d’appel fédérale américaine

afin de poursuivre son programme de surveillance électronique massive jusqu’à la fin novembre.Le système de surveillance américain a été condamné par un tribunal de première instance en 2013. Richard Leon, juge de district américain, a alors déclaré qu’il s’agissait d’une politique illicite, constituant un véritable régime de surveillance de masse digne d’Orwell. Depuis cette décision, la NSA n’avait plus le droit de collecter des informations ni d’écouter les appels téléphoniques. Aujourd’hui, l’interdiction, bien que sans effet réel sur l’agence américaine, a été levée. Désormais, la NSA, ainsi que toutes les grandes agences de renseignement, peuvent de nouveau écouter les appels de téléphone cellulaire cryptés jusqu’au 29 novembre, fin de la soi-disant période de transition pour passer du programme de collecte de métadonnées, dévoilé par l’ancien analyste de la NSA Edward Snowden en 2013, à un nouveau mode de collecte d’information. En juin dernier, le Congrès a adopté une nouvelle loi, le Freedom Act, qui prend le relais du Patriot Act. Ce dernier mettait en place un système d’écoute massive suite aux attentats du 11 septembre en vue de faciliter la surveillance des personnes soupçonnées d’implication dans des activités terroristes. Bien qu’il limite le travail des services de sécurité par rapport à la loi précédente, le Freedom Act ne mettra pas fin à la surveillance américaine.

 

x

Check Also

La Russie accroît ses réserves en or

Le président russe a ordonné ...

L’OTAN menace la Russie

Lors d’une conférence de presse ...