Accueil » Actualité » Des écoles allemandes exigent que les filles ne portent pas de mini-jupes pour ne pas offenser les migrants musulmans

Des écoles allemandes exigent que les filles ne portent pas de mini-jupes pour ne pas offenser les migrants musulmans

Des écoles en Allemagne exigent que de jeunes adolescentes ne portent pas de mini-jupes ou de jupes pour prévenir les attaques de migrants musulmans qui peuvent être offensés par de tels habits.

Une école située à Pocking, en Bavière, a envoyé une lettre aux parents leur conseillant de nouvelles « mesures de sécurité » suite à l’ouverture d’un refuge pour migrants à côté de l’école près du gymnase.

Il a été conseillé aux parents que leurs enfants ne portent pas de vêtements trop révélateurs de peur que des « malentendus » ne mènent à des « attaques » de la part des migrants.

Il a aussi été dit aux enfants que des « commentaires raciaux ou désobligeants » ne seraient pas tolérés. Quelques uns des parents ont été furieux par la lettre mais le principal, Martin Thalhammer, a dit que les mesures étaient nécessaires pour protéger les enfants.

La lettre a en fait été envoyée vers la fin du mois de juin, bien qu’elle met en lumière les dommages collatéraux du plan allemand d’accepter 800,000 nouveaux migrants avant la fin de l’année et d’en accepter 500,000 chaque année à partir de l’année prochaine.

J’ai aussi été contacté par un autre allemand qui m’a dit que l’école dans la région où vivent ses parents exigent que les filles ne portent pas de jupes, même quand il fait chaud, pour prévenir les agressions sexuelles par les migrants.

Une fille de 7 ans a été violée par un migrant d’Afrique du Nord dans un parc allemand cette semaine, une affaire qui a reçu très peu d’attention de la part des médias.

Du fait que la Suède à ouvert ses portes à l’immigration massive, le pays est devenu la capitale du viol de l’occident, avec 1400% de cas en plus par rapport à l’année précédente. Près de 77,6% des violeurs sont identifiés en tant « qu’étrangers ».

Comme nous l’avons précédemment documenté, la culture du viol musulmane est un problème majeur en scandinavie mais ses critiques ont été traités de racistes et d’islamophobes.

Le Royaume-Uni, qui a aussi accepté 20,000 réfugiés en plus sur son territoire, a vu de nombreux cas de gangs de violeurs musulmans, dont des réseaux de trafic sexuel à Rotherham qui ont été dissimulés par les conseillers locaux et la police de peur qu’identifier les coupables, que des pakistanais, serait perçu comme politiquement incorrect.

Source: Infowars




x

Check Also

Europol met en garde contre le retour des daechistes

Dans un entretien avec l’Associated ...