Accueil » Actualité » 8600 morts et blessés parmi les pèlerins de La Mecque en 28 ans

8600 morts et blessés parmi les pèlerins de La Mecque en 28 ans

-- Temps de lecture: 3 minutes --

Pourrait-on qualifier ces incidents sanglants à répétition de fatalité ? Plus de 8600 pèlerins de la Maison de Dieu ont été tués et blessés en 28 ans.
Est-ce qu’il s’agit de pur incident ? Le sang des dizaines de pèlerins de la Kaaba n’est pas encore essuyé qu’un autre événement se produit, coûtant la vie à plusieurs autres ! Un drame d’une ampleur inédite a survenu le 24 septembre, au jour même de l’Aïd al-Adha (la fête du sacrifice), laissant dans son sillage plus de 3200 morts et blessés à Mina.
Or, c’est la compétence des Ale Saoud qui est encore une fois mise en question. Ce n’est pas toutefois facile de parler de simple incurie des responsables saoudiens dans la gestion des rituels du Hadj dans la mesure où ces incidents tragiques se multiplient prenant des dimensions plus en plus vastes avec de lourds bilans de victimes. Or, quand ces incidents surviennent pour la énième fois et à chaque tour, ces événements prennent une ampleur plus vaste, faisant verser le sang des pèlerins dans la sanctuaire divine, on ferait mieux de parler d’acte intentionnel et prémédité, de trahison et de barbarie au lieu de l’incurie; la même préméditation de la part d’une cour royale où sont clairement perceptibles les traces du sang sur les mains de ses muftis et de ses autorités depuis les massacres au Yémen, en Irak et en Syrie jusqu’à leur silence de mort face à tous les événements amers qui se sont produits à La Mecque et à Mina durant toutes ces longues années.
Les Ale Saoud ont un dossier bien lourd à ce propos : la chute d’une grue dans la Grande Mosquée de La Mecque, faisant plus de 300 tués, la chute du ventilateur de plafond, l’incendie dans un hôtel et pour comble le drame de Mina, ces événements n’en sont pas les seules pages. N’oublions pas en passant, le Hadj d’il y a 28 ans, où les militaires saoudiens s’en étaient pris aux pèlerins iraniens, participant aux cérémonies du désaveu des mécréants tuant plus de 270 d’entre eux. Les Saoudiens avaient même refusé d’accepter les blessés dans les hôpitaux. Le point qui mérite réflexion, c’est que les Saoudiens avaient annoncé, à la veille de ce « Vendredi noir » (la fête du sacrifie de 1987 où les pèlerins iraniens ont été massacrés par les militaires saoudiens) que les hôpitaux de La Mecque refuseront, pour des raisons (!), de soigner les malades d’origine iranienne !!
En tout cas, les Saoudiens n’ont pas forcément besoin des balles pour tuer les gens ! En 1990, plus de 1400 pèlerins ont été tués dans un tunnel. La raison ? Le régime saoudien l’a annoncé la foule des pèlerins et la coupure du système de climatisation ! Quatre ans plus tard, en 1994, un incident sur le pont de Jamarat a coûté la vie à 270 pèlerins. L’affaire ne se limite pas toutefois à des mouvements de foule et à des bousculades. Le désert de Mina a vécu en 1997 un grand incendie qui a tué et blessé environ 2000 pèlerins, sans compter pour autant les autres incendies, survenus, avant celui-ci, et dont le nombre des victimes et blessés étaient moins nombreux. Juste un an après cet incendie, un autre a eu 180 victimes parmi les pèlerins lors des rituels de Jamarat. Quelle en a été la réponse du régime saoudien ? Il a avancé comme d’habitude le même prétexte :« la foule des pèlerins»!!
Entre les années 2001 à 2006 un millier de pèlerins ont été tués ou blessés dans divers incidents qu’on a annoncés comme l’effondrement de l’immeuble de l’hôtel ou la bousculade.
Le drame de Mina a été le paroxysme de tous ces événements amers, un drame avec le lourd bilan de plus de 2300 morts et blessés. Et le régime saoudien continue à accuser les incidents naturels ou surnaturels comme responsable de ces catastrophes. Où est donc sa responsabilité parmi tous ses facteurs et éléments ?! Il ne semblerait pas que les Saoud se sentent même un seul instant responsable dans ces événements ! Comment se fait-il que de pèlerinages d’une même ampleur s’organisent chaque année dans un pays tel que l’Irak, lors des jours de deuil de l’Imam Hossein (béni soit-il) sans qu’un quelconque événement de ce genre ne s’y produise ?!!

 

Évaluer cet article

x

Check Also

Les missiles US menacent les Russes en Syrie

-- Temps de lecture: 1 minute -- La Russie a mis en ...

Afrin: exode massive de civils syriens

-- Temps de lecture: 1 minute -- Les dirigeants des milices kurdes ...

ArabicDutchEnglishFrenchGermanRussian
error: © Copyright Cybercomnet, All Rights Reserved. !!