Accueil » Actualité » Pakistan-Inde: échanges de tirs à la frontière, au moins 10 morts

Pakistan-Inde: échanges de tirs à la frontière, au moins 10 morts

Des échanges de tirs entre les armées indienne et pakistanaise ont fait au moins dix morts et une cinquantaine de blessés vendredi à la frontière des deux puissances nucléaires rivales, ont annoncé des responsables cités par l’AFP.

Les autorités indiennes avaient au début fait état de trois civils morts et de huit blessés de leur coté, mais elles ont plus tard précisé qu’un des blessés avait succombé à ses blessures ce qui porte à quatre le nombre de morts côté indien.

Six civils pakistanais ont perdu la vie près de la ville de Sialkot, au Pendjab, et quatre villageois indiens ont été tués dans la portion du Cachemire administrée par l’Inde, selon les bilans fournis par des responsables militaires des deux pays.
Auparavant, des rencontres entre militaires des deux pays, prévues lors d’un sommet de l’Organisation de coopération de Shanghai à Oufa (Russie) à l’issue de pourparlers entre les premiers ministres indien et pakistanais, avaient été annulées.

Samedi dernier, le Pakistan a fait savoir qu’il ne voyait pas de sens à tenir des négociations selon les conditions imposées par l’Inde. De son côté, New Delhi exigeait que le représentant pakistanais s’abstienne de toute rencontre avec les séparatistes du Cachemire au cours de sa visite, et que les pourparlers concernent exclusivement le terrorisme.
Le conflit entre l’Inde et le Pakistan dure depuis l’indépendance des deux pays en 1947, la raison principale étant la question de l’appartenance de la région de Cachemire. Suite à l’intervention de l’Onu en 1949, l’Inde, qui a obtenu deux tiers du territoire, a formé l’Etat fédéré indien du Jammu-et-Cachemire. Le Pakistan a pour sa part pris le reste de la région sous son contrôle. Néanmoins, la question du Cachemire continue de générer des tensions jusqu’à présent.

Suite à la crise socio-économique à la fin des années 1980, la situation dans le Cachemire indien s’est considérablement détériorée. Soutenus par les autorités pakistanaises, plusieurs groupes terroristes exigeant la “liberté du Cachemire occupé par l’Inde” sous des slogans islamistes ont intensifié leurs activités.

 

x

Check Also

Afrin: exode massive de civils syriens

Les dirigeants des milices kurdes ...

La Russie accroît ses réserves en or

Le président russe a ordonné ...