Accueil » Actualité » La justice égyptienne confirme la condamnation à mort de Morsi

La justice égyptienne confirme la condamnation à mort de Morsi

-- Temps de lecture: < 1 minute --

Un tribunal égyptien a confirmé, mardi, la peine de mort qu’il avait infligée, il y a un mois, à l’ex-Président islamiste, Mohamed Morsi, destitué en 2013, par l’armée. Ce verdict sanctionne son évasion de prison, lors de la révolte de 2011, et la planification d’attaques.
Un peu plus tôt, le même tribunal avait condamné M. Morsi, premier Président, élu, démocratiquement, en Egypte, à la prison à vie, pour “espionnage”. Le 21 mars, dans un premier procès, il avait, déjà, écopé de 20 années de prison, pour incitation à la violence contre des manifestants, en 2012.

La peine de mort, dans ce troisième procès, a été confirmée, après que le tribunal eut recueilli l’avis, non contraignant, du mufti d’Egypte.

Les verdicts de ces trois premiers procès, sur les cinq qui sont intentés à M. Morsi, ont été prononcés en première instance. Ils sont susceptibles d’appel.

Le tribunal du Caire, niché au cœur d’une académie de police, sous très haute surveillance, a condamné à mort M. Morsi, pour s’être évadé de prison, lors de la révolte populaire de janvier et février 2011, qui mit fin à 30 années de présidence de Hosni Moubarak.

Seize autres personnes, dont le dirigeant des Frères musulmans, Mohamed Badie, et l’ex-Président du parlement, Saad al-Katatni, ont, également, écopé de la peine de prison à vie, qui équivaut à 25 années de détention, en Egypte. Deux autres ont, par ailleurs, été condamnés à sept ans de prison. M. Badie a, également, été condamné à mort, dans le procès, pour “espionnage”.

 

newsletter

Abonnez-vous à notre Newsletter

0



Laisser un commentaire

x

Check Also

bouclier US: Poutine annonce la fin!

-- Temps de lecture: 2 minutes -- La Russie se focalise sur le ...

ArabicDutchEnglishFrenchGermanRussian