Accueil » Actualité » Accord européen sur la répartition volontaire de 60.000 migrants

Accord européen sur la répartition volontaire de 60.000 migrants

Les chefs d’Etat et de gouvernement de l’UE se sont mis d’accord sur un mécanisme de répartition volontaire de 60.000 migrants. De vifs échanges ont opposé ceux qui soutiennent et ceux qui refusent une solidarité européenne renforcée.

Le texte stipule que les dirigeants de l’UE “donnent leur accord à la relocalisation, sur deux ans, de 40.000 personnes, arrivées en Italie et en Grèce, et ayant besoin d’une protection provisoire, et à la réinstallation de 20.000 réfugiés” de plus. Il n’impose aucune obligation, mais la formule vaut engagement contraignant, a-t-on expliqué de source européenne. La répartition doit être effective, à la fin juillet. Le Président du Conseil européen, Donald Tusk, avait soutenu, dans la journée, l’idée d’un mécanisme, basé sur le volontariat, mais celui-ci “ne pourra être crédible qu’à la condition que les Etats prennent des engagements crédibles, d’ici à la fin du mois de juillet”, avait-il ajouté. Face à la crise des migrants, la Commission européenne avait proposé, en vain, un plan d’action plus rigide, le mois dernier. Il prévoyait des quotas obligatoires, pour répartir 40.’000 demandeurs d’asile d’Erythrée et de Syrie, actuellement, en Grèce et en Italie, afin de soulager Rome et Athènes. En France, la présence de milliers de migrants cherchant à traverser la Manche, à Calais, préoccupe la Grande-Bretagne, et le retour à la frontière italienne de migrants à été source d’échanges musclés avec Rome.

 

x

Check Also

Afrin: exode massive de civils syriens

Les dirigeants des milices kurdes ...

La Russie accroît ses réserves en or

Le président russe a ordonné ...