Accueil » Actualité » Politique » Armement » Guerre » Un garde du corps révèle les secrets des dirigeants de l’État islamique

Un garde du corps révèle les secrets des dirigeants de l’État islamique

-- Temps de lecture: 2 minutes --

L’article original du Telegraph est plus détaillé mais celui-ci résume bien la situation. Je ne conseille la lecture de l’article original qu’à ceux qui ont le cœur bien accroché car les détails du djihadiste sont sordides.

Ce passage est néanmoins à retenir: “Jamal, qui est maintenant commandant en second pour les affaires militaires dans l’ensemble de l’est de la Syrie, juste derrière le fameux djihadiste tchétchène Abou Omar al-Shishani, était jusqu’à l’année dernière un haut dirigeant au sein du Conseil militaire suprême, un organe de coordination des groupes rebelles bénéficiant d’argent et d’armes des alliés occidentaux avec le soutien de la CIA. Tout est dit. Fawkes

Malgré leur flux de propagande incessant, se dépeignant comme étant les gardiens de l’Islam, les chefs de l’État islamique sont davantage motivés par des intérêts pragmatiques que par la défense des valeurs religieuses, avoue un déserteur de l’armée.

Cela a été déclaré par Abu Abdullah, qui a travaillé comme garde du corps de Saddam Jamal, un des principaux chefs militaires de l’Etat islamique (EI) – lors d’une interview avec le journal britannique The Telegraph après avoir déserté l’armée.

Avant de rejoindre l’EI, l’ancien garde du corps affirme que “Jamal était trafiquant de drogue avant, puis il a servi dans l’Armée syrienne libre, où il a bénéficié de ressources de la CIA, et finit par devenir l’un des chefs militaires des djihadistes ».

Selon Abdullah, l’histoire de son ancien chef montre clairement que les dirigeants de l’EI agissent de façon pragmatique afin d’augmenter leurs ressources financières et obtenir davantage de pouvoir, en utilisant la défense de l’islam comme une simple rhétorique pour gagner la sympathie et une légitimité auprès de la population locale.

L’excès de violence employé par les djihadistes à l’encontre des civils a incité Abdullah à la défection. «Beaucoup de combattants étrangers qui viennent en Syrie pour combattre dans la “guerre sainte” sont déçus et fuient après avoir vu le vrai comportement de l’EI», il souligne.

“Certains croient que les meurtres de masse, les viols, les assassinats et enlèvements sont de bons moyens de favoriser l’expansion de l’islam”, “cependant, de nombreux chefs de guerre comme Jamal se moquent bien de l’expansion de l’islam. Leur seule préoccupation est d’obtenir plus de pouvoir. S’il surgissait une nouvelle organisation avec plus puissante, leur allégeance irait vers celle-ci” conclut-il.

 

newsletter

Abonnez-vous à notre Newsletter

0



Laisser un commentaire

x

Check Also

Israël frappe la bande de Gaza

-- Temps de lecture: < 1 minute -- Des sources d’information ont fait ...

ArabicDutchEnglishFrenchGermanRussian