Accueil » Actualité » Alimentation » Choc, A VOMIR !!! : Un enfant a été trouvé pour le dernier repas d’un condamné à mort !!! le condamné a mort a refusé sont repas car la petite fille etait trop cuite !!!…..

Choc, A VOMIR !!! : Un enfant a été trouvé pour le dernier repas d’un condamné à mort !!! le condamné a mort a refusé sont repas car la petite fille etait trop cuite !!!…..

-- Temps de lecture: 2 minutes --

L’administration pénitentiaire du Texas se devait de trouver un enfant avant la fin de la semaine pour satisfaire la demande de dernier repas de Doug Stephener, qui désirait manger un enfant. comme nous vous en parlions cette semaine. La prison a annoncé aujourd’hui avoir trouvé une petite fille en Angola que sa famille a vendu à l’État du Texas pour la somme de 25.000$. Une somme importante pour l’administration mais qui permettra de se sortir une sacrée épine du pied.

L’enfant, atteinte d’une maladie dégénérative, n’a de toutes façons que quelques années à vivre, en le donnant à manger à M. Stephener, on lui épargne de longues années de souffrance.

Le condamné à mort a eu l’occasion de voir une photo de l’enfant et a accepté d’en faire son dernier festin, malgré le fait qu’il ai demandé un garçon.

De nombreuses voix s’élèvent aux USA depuis l’annonce de cette information horrible. La présidente de l’association de défenses des enfants a déclaré ceci dans un communiqué:

Il est honteux qu’on achète des enfants en Afrique pour nourrir un condamné à mort. Nous manifesterons jour et nuit pour que cet enfant ne soit pas livré à Doug Stephener.

Du côté de l’association des prisonniers américains, on s’insurge devant l’offrande d’une enfant malade qui pourrait contaminer le condamné à mort.

L’exécution aura lieu samedi matin.

Mise a jour : Le condamné à mort refuse de manger l’enfant parce qu’il est trop cuit

Doug Stephener, condamné à mort en 2008 pour cannibalisme et pédophilie, qui avait demandé comme dernier repas un enfant (demande qui avait été acceptée grâce à l’achat d’une petite fille en Angola), devait être exécuté ce samedi 27 septembre et devait donc manger son dernier repas aujourd’hui midi (l’injection létale devant se faire à jeun).

Mais Doug S. a refusé de manger la petite fille qui lui avait été cuisinée avec des champignons et de la sauce barbecue parce que selon lui, elle était trop cuite et il l’avait demandée saignante.

L’administration pénitentiaire a donc dû se résigner à jeter la nourriture et devra retrouver un autre enfant pour satisfaire la demande de dernier repas du cannibale.

Le président de l’association des condamnés à mort se félicite de cette décision:

Il est normal que les dernières demandes d’un homme qui va mourir soient respectées. Cela serait totalement inhumain de tuer cet homme alors que sa viande n’avait pas été servie comme demandée.

 L’exécution est donc reportée à samedi 4 octobre.

      Mise à jour: Le condamné à mort dit maintenant être végétarien

      et veut manger 18 chats  comme dernier repas.

Doug Stephener, condamné à mort en 2008 pour cannibalisme et pédophilie, qui avait demandé comme dernier repas un enfant (demande qui avait été acceptée grâce à l’achat d’une petite fille en Angola, puis annulée étant donné qu’il considérait que son repas était mal cuit.), a maintenant annoncé à la presse qu’il était devenu végétarien et désirait donc manger 18 chats comme dernier repas.

La prison est donc à la recherche de chats à sacrifier pour le dernier repas de Doug Stephener. Celui-ci a expressément demandé que les chats lui soient livrés en vie.

Doug est en fait un fan de Alf, un personnage alien de série télévisée des années 90 qui se nourrissait de chat. Il se pourrait que Doug Stephener soit lui aussi un extra-terrestre, de la famille de Jabba the Hut selon certains experts.

Affaire à suivre.

nordpresse.be

Évaluer cet article

x

Check Also

Menace nucléaire: Russie/USA, Poutine déterminé à appuyer sur le bouton, « Les représailles seront instantanées avec tout ce que cela implique » !

-- Temps de lecture: 2 minutes -- Les experts de l’Organisation du ...

Sanction : la Russie riposte

-- Temps de lecture: 2 minutes -- L’ambassadeur britannique à Moscou, Laurie ...

ArabicDutchEnglishFrenchGermanRussian
error: © Copyright Cybercomnet, All Rights Reserved. !!