Accueil » Actualité » Politique » Europe » Belgique » Gravement brûlé avec une crème solaire d’indice 30

Gravement brûlé avec une crème solaire d’indice 30

-- Temps de lecture: 2 minutes --

Le spray solaire a été acheté dans un magasin de Turnhout. Un laboratoire indépendant examine actuellement le produit incriminé

Cinthia Van Bakel, une Néerlandaise, a posté sur Facebook une photo de son enfant gravement brûlé. Le petit, âgé de deux ans, a joué au soleil samedi après midi, pendant près de trois heures.

La mère avait pourtant pris le temps de badigeonner plusieurs fois son corps de crème solaire. Un spray L’Oréal Garnier Ambre Solaire Indice 30 acheté trois semaines plus tôt dans le magasin Action de Turnhout. Cette précaution n’a pas suffi. Le petit s’est retrouvé avec des brûlures au niveau des épaules, du dos et des oreilles.

La mère s’est empressée d’emmener le petit chez le médecin qui a constaté ces graves brûlures. Le garçon n’a provisoirement plus le droit de s’exposer au soleil et est contraint de porter des vêtements résistant aux UV.

Cinthia a d’abord pointé du doigt la chaîne de magasins Action. “Nous regrettons sincèrement ce qu’il est arrivé à votre enfant”, a déclaré la porte-parole de l’enseigne, Jeanette van Tellingen. “Nous avons pris le message de la cliente très au sérieux et nous avons immédiatement contacté la dame et le fournisseur. Nous avons acheté le produit mis en cause chez un grossiste, qui se l’est lui-même procuré auprès de l’Oréal en Italie.”

Crédits photo : D.R.

Selon Action, il n’y a aucun problème du côté de la durée de conservation du spray. Ce dernier a été fabriqué en avril 2012. La date limite de trois ans n’a donc pas été dépassée. “Notre fournisseur a déclaré par écrit que le produit avait été acheté et vendu en conformité avec les exigences légales. Il est actuellement testé par un laboratoire de recherche indépendant.”

La chaîne de magasins Action a promis de communiquer les résultats lorsqu’ils seraient disponibles, avant d’ajouter : “Nous trouvons important d’informer nos clients qu’il est mentionné sur l’emballage de cette crème de tenir les bébés et les jeunes enfants à l’écart d’une exposition directe aux rayons solaires.”

Un conseil qui avait déjà été donné l’année dernière par l’organisation de défense des consommateurs Test-Achats. “Il ne faut pas avoir aveuglément confiance en une crème solaire, même si un très haut indice de protection est indiqué sur le tube. Il vaut mieux garder les enfants en pleine croissance dans l’ombre.” Selon la pharmacienne de Test- Achats Ann Lievens, l’Union européenne a décidé d’interdire en 2006 l’inscription “100 % écran solaire” sur ce type de produit.

En attendant, la mère a été la cible de nombreuses critiques sur Facebook parce qu’elle avait laissé son enfant jouer si longtemps sous le soleil. “Je ne veux blâmer personne dans cette histoire. Je veux juste éviter que cela se reproduise. Je veux seulement que les parents se montrent prudents avec les produits de protection solaire.”

http://www.dhnet.be/actu/faits/gravement-brule-avec-une-creme-solaire-d-indice-30-537e5c3b3570102383cf3ed8

newsletter

Abonnez-vous à notre Newsletter

0



Laisser un commentaire

x

Check Also

Cybercomnet, vous souhaitent à tous et à toute une bonne et heureuse année 2018 !

-- Temps de lecture: < 1 minute -- Cybercomnet, vous souhaitent à tous et à toute une bonne et heureuse année 2018 !

ArabicDutchEnglishFrenchGermanRussian