Accueil » Actualité » Politique » Economie » Nucléaire ukrainien : Kiev préfère le risque américain à la sécurité russe

Nucléaire ukrainien : Kiev préfère le risque américain à la sécurité russe

-- Temps de lecture: 2 minutes --

Par La Voix de la Russie | Kiev réduit sa coopération avec la Russie dans le domaine nucléaire et se propose de signer avec l’américain Westinghouse un contrat de fourniture de combustible. Cependant les faisceaux de barres de combustible produits par Westinghouse ont déjà fait l’objet de plusieurs réclamations. Selon les experts leur utilisation diminuera la fiabilité des réacteurs ukrainiens et menacera la sécurité nucléaire de l’Ukraine.

Les nouvelles autorités ukrainiennes ont décidé de réduire au minimum la dépendance de Kiev vis-à-vis du combustible nucléaire russe et de signer un contrat de fourniture avec la société américaine Westinghouse.

Il est vrai que cette décision peut conduire à une catastrophe industrielle. Le vice-président de la commission des ressources naturelles de la Douma Maxime Chingarkine signale que les centrales nucléaires ukrainiennes ont été construites d’après des projets soviétiques qui prévoient l’utilisation du combustible produit dans la ville russe d’Elektrostal.

«Le problème réside dans le fait que le combustible de chaque réacteur nucléaire possède des caractéristiques spéciales. Celles-ci concernent non seulement la teneur du combustible en uranium hautement enrichi, mais aussi des prescriptions relatives à la température. Tout écart peut conduire à un accident nucléaire majeur. Nous aurons l’équivalent de 15 Tchernobyl dont le danger sera si grand pour l’Ukraine, la Russie et l’Europe dans son ensemble que la civilisation mondiale ne sera pas en mesure de le maîtriser ».

Il y a cinq ans l’Ukraine a déjà conclu un contrat avec Westinghouse. En moins d’un an les Ukrainiens ont eu des problèmes de géométrie des faisceaux de combustible sur deux réacteurs. Tout s’est passé sans accident. Mais les autorités ukrainiennes ont interdit l’utilisation du combustible américain de Westinghouse.

En dépit de cette expérience négative, les autorités ukrainiennes se proposent d’utiliser le combustible américain sur trois réacteurs. Le président de l’Union internationale des vétérans de l’énergie et de l’industrie nucléaires Evgueni Akimov estime que cela enfreint les règles internationales de sécurité nucléaire.

« Il y a quelques années le combustible de fabrication américaine a été utilisé par la centrale nucléaire Ioujno-Oukraïnskaïa et par une centrale nucléaire en République tchèque. Les deux expériences ont abouti à des résultats négatifs. Dans les deux cas il a fallu évacuer le combustible américain et revenir au combustible prescrit par le projet et fabriqué en Russie ».

L’utilisation du combustible de Westinghouse peut mettre hors service les réacteurs des centrales nucléaires ukrainiennes. Ce qui peut provoquer un rejet dans l’atmosphère de matières radioactives, occasionner un collapse énergétique en Ukraine et être à l’origine d’une catastrophe écologique dépassant les frontières du pays.

Évaluer cet article

x

Check Also

La Russie accroît ses réserves en or

-- Temps de lecture: 2 minutes -- Le président russe a ordonné ...

L’OTAN menace la Russie

-- Temps de lecture: 2 minutes -- Lors d’une conférence de presse ...

ArabicDutchEnglishFrenchGermanRussian
error: © Copyright Cybercomnet, All Rights Reserved. !!