Accueil » Actualité » Politique » Economie » Kiev menace de vendre ses technologies de missiles Satan les plus puissant au monde à la Chine, à l’Iran et même à la Corée du Nord, au plus offrant !!!

Kiev menace de vendre ses technologies de missiles Satan les plus puissant au monde à la Chine, à l’Iran et même à la Corée du Nord, au plus offrant !!!

-- Temps de lecture: 2 minutes --

 Les technologies de production de missiles balistiques intercontinentaux pourraient permettre à l’Ukraine d’éviter la faillite. C’est une idée qu’on évoque à Kiev. Selon les médias ukrainiens, les concepteurs des missiles fabriqués à Dniepropetrovsk sont déjà en train de négocier avec les Turcs et les Chinois la cession de leurs savoir-faire.

Cette information n’est pas confirmée pour l’instant. Le ministère russe des Affaires étrangères a cependant rappelé que Kiev était membre du Régime de contrôle de la technologie des missiles et tenu de prévenir la diffusion de celle-ci.

Certains experts redoutent moins une éventuelle rupture de la coopération russo-ukrainienne dans le domaine militaire qu’une perspective du commerce de secrets nucléaires. Avec un pays au bord de la faillite, les dirigeants ukrainiens sont prêts à tout. Les concepteurs des missiles qui se sont retrouvés sans travail veulent vendre leurs savoir-faire à la Chine, à l’Iran et même à la Corée du Nord pourvu qu’on les paie. Et l’acheteur, ils le trouveront. Si l’Ukraine se voit proposer un prêt de plusieurs milliards à des conditions favorables, elle cédera sans réfléchir la technologie de production du missile Satan, le plus puissant au monde.

Un avis qui n’est pas partagé par tous les experts. Si les dirigeants ukrainiens se décident à faire ça, toute la communauté internationale réagira, est convaincu le politologue Stanislav Prittchine.

« Il s’agit de technologies très importantes. Personne n’a intérêt à ce qu’elles se retrouvent entre les mains de terroristes. Par ailleurs, je ne crois pas qu’elles soient le produit le plus rentable à la disposition de l’Ukraine qui souhaite améliorer sa situation économique. Il existe de nombreuses autres façons de remédier à ce problème. Il y a des négociations, il y des prêts du FMI. Il ne s’agit donc que d’une piste parmi d’autres. Mais à quel point sera-elle efficace pour aider l’Ukraine à venir à bout de ses problèmes ? »

Ni Washington ni Bruxelles n’ont évidement intérêt à ce qu’un pays tel que l’Iran acquiert une technologie de production de missiles. Il n’est pas difficile non plus d’imaginer quelle sera la réaction d’Israël. Ce sont donc les conseillers occidentaux de Kiev qui sauront retenir l’Ukraine de faire ce pas, estime le politologue Viktor Kouvaldine.

Quant aux informations transmises aux médias, il ne s’agit que d’un ballon d’essai, est convaincu l’expert. La situation en Ukraine frôle la catastrophe, le pays étant au bord de la faillite ou déjà en faillite. L’Occident fait beaucoup de promesses mais ne s’empresse pas à donner de l’argent. Moscou ne donnera rien non plus tant que le gouvernement ukrainien sera russophobe. Ce dernier essaie donc, en passant des demandes au chantage, de trouver celui qui ouvrira sa bourse pour l’aider

La Voix de la Russie

 

Évaluer cet article

x

Check Also

Les missiles US menacent les Russes en Syrie

-- Temps de lecture: 1 minute -- La Russie a mis en ...

Afrin: exode massive de civils syriens

-- Temps de lecture: 1 minute -- Les dirigeants des milices kurdes ...

ArabicDutchEnglishFrenchGermanRussian
error: © Copyright Cybercomnet, All Rights Reserved. !!