Accueil » Actualité » Politique » Armement » Guerre » CNN : des raisons pour accepter le maintien de Bachar Assad au pouvoir

CNN : des raisons pour accepter le maintien de Bachar Assad au pouvoir

-- Temps de lecture: 3 minutes --

IRIB- Selon la chaîne CNN, au lieu d’insister en vain sur un « changement de régime » en Syrie, les Etats-Unis doivent se focaliser sur un mécanisme permettant d’arrêter les violences et de trouver une formule originale pour la réconciliation nationale en Syrie.

Dans son site web, la chaîne américaine CNN a publié un article qui énumère des raisons pour accepter le maintien du président Bachar al-Assad à la tête du pouvoir en Syrie. L’auteur de cet article écrit : « Il faut admettre que le gouvernement de Bachar al-Assad est aujourd’hui beaucoup plus fort qu’il y a 15 mois. Le Parti baath syrien a préservé sa structure et sa cohérence, tandis que la vie quotidienne se poursuit normalement à Damas, la capitale. Les affrontements armés n’ont pas l’intensité d’il y a un an, et malgré les grandes pertes humaines subi par l’armée syrienne, les forces armées restent loyales au gouvernement du président Assad qui a réussi, ces derniers mois, a reprendre une grande partie des régions étaient tombées sous le contrôle des opposants armés ».

Cependant, l’article critique le gouvernement du président Barack Obama d’insister sur sa position initiale qui consiste à écarter du pouvoir le président Assad. L’auteur estime que cette vision du Département d’Etat américain est irréaliste, car tout le monde sait aujourd’hui qu’au cas du renversement éventuel du gouvernement syrien, le pays serait pour une très longue période en proie au chaos et aux violences interminables. Le secrétaire d’Etat américain, John Kerry, insiste sur le contenu de la déclaration finale de la conférence de Genève I en 2012, et dit que l’option militaire contre le gouvernement syrien est toujours sur la table.

Mais la réalité a profondément changé depuis la tenue de la conférence de Genève I en 2012 : les opposants souffrent d’une division interne sans précédent, tandis que la plupart des régions qui sont sorties du contrôle du gouvernement centrale, sont actuellement dans les mains des groupes terroristes liés à al-Qaïda. Tout le monde sait aussi qu’au cas du renversement du gouvernement du président Bachar al-Assad, ces groupes terroristes seraient les premiers candidats à prendre le pouvoir en Syrie, en écrasant sans aucun doute les groupes que les gouvernements occidentaux considèrent comme « laïcs et modérés ».

En outre, les événements qui ont survenus avant la tenue de la conférence de Genève II à propos de l’invitation de la République islamique d’Iran ont prouvé que les Etats-Unis n’ont plus de contrôle même sur ces groupes dits « modérés » de plus en plus à l’écoute des ordres qu’ils reçoivent des fractions les plus radicaux de l’Arabie saoudite. L’auteur de l’article de la CNN souligne que les dirigeants saoudiens considèrent la participation des Iraniens au processus de paix pour la Syrie comme une défaite totale pour Riyad. Or, l’Arabie saoudite soutient en Syrie des groupes extrémistes salafistes qui ont des croyances et des convictions idéologiques similaires à celles des auteurs des attentats du 11 septembre 2001.

L’article évoque aussi l’alliance stratégique entre les gouvernements syrien et russe, et ajoute qu’à l’intérieur de la Syrie tout le monde considérait le processus de Genève II comme un show télévisé, car les Syriens savent que le gouvernement et l’armée syriens sont en position de force, et qu’ils ne s’écarteront pas du pouvoir pour les beaux yeux des puissances occidentales et de leurs ennemis régionaux. Tandis que les opposants syriens semblent être intransigeants et n’acceptent aucun compromis, les gouvernements occidentaux savent qu’ils sont pratiquement incapable de lutter contre al-Qaïda en Syrie, ni par une intervention militaire ni par un mécanisme politique.

Selon la chaîne CNN, au lieu d’insister en vain sur un « changement de régime » en Syrie, les Etats-Unis doivent se focaliser sur un mécanisme permettant d’arrêter les violences et de trouver une formule originale pour la réconciliation nationale en Syrie. L’article demande au gouvernement américain d’exercer des pressions sur les alliés régionaux de Washington, surtout le Qatar et l’Arabie saoudite, pour qu’ils cessent leur soutien aux terroristes extrémistes en Syrie, car ce n’est pas uniquement un danger pour les Syriens mais aussi pour les nations occidentales.

viaCNN : des raisons pour accepter le maintien de Bachar Assad au pouvoir.

x

Check Also

Les USA déploient leur bouclier antimissile pour se protéger de l’Iran et de la Corée

-- Temps de lecture: 1 minute -- 0.0 00 Les Etats-Unis déploient ...

#Obsolescence “programmée” ? Signalez votre appareil ! “en rassemblant ces infos, nous pourrons stimuler les fabricants pour les pousser à produire des appareils plus durables”

-- Temps de lecture: 3 minutes -- 0.0 00 Le terme d’obsolescence ...

ArabicDutchEnglishFrenchGermanRussian