Accueil » Actualité » Venezuela: les USA évoque une “option militaire”

Venezuela: les USA évoque une “option militaire”

Après avoir avoir allumé le feu du conflit dans la péninsule coréenne, le président américain, Donald Trump en est désormais à vouloir attaquer à l’option militaire le Venezuela.  Trump a évoqué ce samedi 12 août, une éventuelle option militaire contre le pays qui refuse le diktat américain.

« Nous avons de nombreuses options pour le Venezuela, y compris une possible option militaire si nécessaire. » a-t-il annoncé avant d’ajouter :  «les USA et le Venezuela sont deux pays voisins. Nous avons des troupes militaires dans le monde entier qui sont parfois très loin. Le Venezuela n’est pas très éloigné et les gens souffrent et meurent. Nous avons de nombreuses options pour le Venezuela et je n’écarte pas l’option militaire. »

Mais ces propos ont eu très rapidement une réponse côté Caracas. Le ministre vénézuélien de la Défense a ainsi  réagi aux déclarations de Trump, en les qualifiant d’actes de folie avant d’annoncer : « En tant que ministre de la Défense et un citoyen vénézuélien, je dois dire que cette déclaration fait preuve d’extrémisme suprême et est un acte de folie. »

« Une élite extrémiste est élue aux États-Unis et j’ignore ce qui attend le monde entier. Peut-être est-ce la fin du monde ?! » A-t-il ajouté.

 

Le ministre vénézuélien de la défense, Vladimir Padrino Lopez
Le ministre vénézuélien de la défense, Vladimir Padrino Lopez

Le ministre vénézuélien de la Communication et de l’information a déclaré qu’une conférence de presse aura lieu ce samedi, 12 août au Venezuela, et un communiqué sera publié en réaction aux déclarations de Trump.

Début août, Washington et des pays occidentaux ont accusé le président vénézuélien, Nicolas Maduro de « dictateur » suite à l’élection de l’assemblée constituante organisé par Maduro.

En effet une nouvelle série de sanctions américaines ont par ailleurs été adoptées cette semaine à l’encontre des autorités vénézuéliennes, suite à la mise en place de cette assemblée constituante jugée « illégitime » par Washington et ses alliés.

image_pdfPDFimage_printPRINT
x

Check Also

Les familles des diplomates américains appelées à quitter le Venezuela

Les habitants de Raqqa pris au piège

Select a target language

Translator

Select a taget language:

%d blogueurs aiment cette page :