Accueil » Actualité » Où va la guerre en Syrie ?

Où va la guerre en Syrie ?

Dans un communiqué publié la semaine dernière, le département d’État a mis en garde l’armée syrienne et ses alliés contre toute tentative de rapprochement des bases américaines dans l’est de la Syrie. 

Beirutpress.net vient de publier un article qui reflète le point de vue des analystes militaires au sujet des combats qui se déroulent dans le désert de Syrie : le communiqué du département d’État américain écarte toute intention US de vouloir créer des bases militaires permanentes en Syrie, cependant personne n’est dupe. Les Américains cherchent à éclipser les impacts des avancées de ces derniers jours de l’armée syrienne qui vient d’atteindre les frontières avec l’Irak pour en contrôler les pans entiers. Ceci étant, on pourrait s’attendre à des opérations surprises de part et d’autre, d’autant plus que Washington donne l’impression de vouloir se doter de nouveaux leviers de pression à Idlib et sur le front sud syrien.

Côté aérien, l’aviation syrienne se montre elle aussi très active. Elle mène des frappes éclair contre les positions terroristes à al-Taba et au point de passage d’Al-Walid, soit vers le Nord et le Nord-ouest, une zone qui s’ étend jusqu’au point de passage frontalier d’al-Tanf. De l’autre côté des frontières, les Forces de mobilisation populaire irakiennes ont largement bénéficié des frappes de l’aviation syrienne : quelque 95 kilomètres de la bande frontalière irako-syrienne ont été libérés. L’armée syrienne, elle a libéré 30 kilomètres de cette même bande frontalière.

Mais que veulent dire ces avancées parallèles? Une voie de communication vient de s’ouvrir entre l’Irak et la Syrie reliant de facto Téhéran à Beyrouth, une avancée inouïe depuis 38 ans dont la portée est ni plus ni moins stratégique.

Opérations en Syrie

Les opérations en Syrie sont menées sur deux axes vers les frontières irakiennes : un premier axe est long de 130 kilomètres contre 137 kilomètres pour le deuxième axe. L’armée syrienne avance sur d’autres axes dont le plus important est celui qui relie al-Thin à al-Tanf. L’armée syrienne a d’ailleurs été prise pour cible à trois reprises dans le triangle Zaza-al-Chahma.

L’objectif de l’armée syrienne dans ce triangle aura été surtout d’occuper les terroristes que soutiennent les États-Unis pour pouvoir ensuite lancer la grande offensive depuis le nord-est d’al-Tanf et arriver ainsi aux frontières avec l’Irak. Le résultat: l’armée syrienne a brisé la ligne de défense de Daech réussissant à relier le front des combats dans la ville d’al-Mayadin à celui de Deir ez-Zor. Les deux villes sont occupées par Daech. Cinq axes viennent de s’ouvrir : le premier est situé dans le sud-est d’Alep qui a conduit l’armée syrienne à la route “al-Rasafa-Asriya-Raqqa” dans le Sud-ouest d’al-Tabqa.

Un deuxième axe unissant Palmyre à al-Sankha. Sur cet axe, l’avancée des forces syriennes s’ est concrétisée par la libération du champ pétrogazier d’Arak et l’armée est en route pour al-Sankha.

Sur le troisième axe des combats, l’armée syrienne se dirige vers le sud-est de Palmyre avec en perspective l’extension des opérations au sud-est de Boukamal.

Le quatrième axe s’ouvrira aussitôt après l’arrivée de l’armée syrienne à al-Sankha, ville limitrophe de Deir ez-Zor. Là, les opérations visent à neutraliser les contre-offensives de Daech. De l’autre côté des frontières, les forces irakiennes ne sont pas non plus du reste et elles s’activent pour étendre leur emprise sur les points de passage frontaliers avec la Syrie. Un embrasement des combats de part et d’autre des frontières est attendu dans les prochains jours.

image_pdfPDFimage_printPRINT
x

Check Also

Corée: Moscou met en garde

Pyongyang en conseil de guerre?

Select a target language

Translator

Select a taget language:

%d blogueurs aiment cette page :